Une demande ESTA est, depuis janvier 2009, obligatoire pour certains voyageurs qui envisagent de partir aux États-Unis pour moins de 90 jours. Cependant, l’ESTA officiel n’est pas à la portée de tous, car elle demande plusieurs conditions nécessaires à son acquisition.

C’est justement dans cet article, que nous allons aborder les différentes raisons et la nécessité d’une demande d’autorisation de voyage.

En quoi consiste la demande d’autorisation de voyage ?

La sécurité intérieure des États-Unis (Department of Security) a mis en place le programme d’exemption de visa (VWP) afin de filtrer les demandes d’entrée sur le territoire américain et de renforcer les mesures de sécurité. Le Visa Waiver Program (VWP) a été signé par 38 pays dont la France et permet aux ressortissants des pays membre du VWP de voyager aux USA grâce à la demande ESTA. Vous trouverez la liste des pays sur le site officiel.

En remplissant la demande ESTA, les autorités américaines pourront repérer les voyageurs à risque plus facilement, grâce aux informations d’identité fournies par le demandeur. Pour être sûr d’obtenir la demande ESTA, il faut veiller à répondre à l’ensemble des critères demandés.

Grâce au formulaire en ligne, l’ESTA officiel peut se demander rapidement (contrairement au visa américain). Pour faire la demande en ligne, vous pouvez vous rendre sur le site du gouvernement américain ou sur le site privé de notre partenaire vous offrant une prestation de services.

À noter : ne vous y prenez pas à la dernière minute, même si l’ESTA est obtenu pour 99 % des demandeurs, ilse peut que votre dossier demande plus de temps sur demande des autorités américaines.

Suis-je concerné par… La demande ESTA ?

Nous avons mentionné le premier critère à respecter : être de nationalité d’un des pays concernés par le VWP.

Cependant, ceci est loin d’être la seule condition d’obtention d’une autorisation ESTA. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les différents points à respecter.

Voyager pour l’une de ses 3 raisons

  • touristique : vous souhaitez faire un séjour touristique aux États-Unis pour y réaliser un road trip, un voyage à New-York ou une autre raison de voyage ;
  • transit : vous passez par les USA juste le temps d’une escale ;
  • professionnelle : formations, réunions, etc. La raison professionnelle ne doit pas être d’ordre commercial. Si vous souhaitez créer un business, il faudra vous renseigner pour un visa USA.

Partir pour 90 jours (ou moins)

Une demande ESTA est autorisée pour un court séjour, soit de 90 jours maximum (3 mois). L’ESTA est valable pendant 2 ans, mais vous ne pourrez effectuer des voyages de plus de 90 jours consécutifs.

Avoir vos documents à jour

Passeport biométrique ou électronique

Sûrement le document essentiel à votre demande d’autorisation de voyage aux USA, le passeport électronique ou biométrique vous servira à remplir votre formulaire ESTA, mais sera également en lien direct avec votre formulaire ESTA grâce au numéro du passeport valide.

Pour résumer, les autorités demandent un passeport biométrique ou électronique afin de pouvoir lier numériquement (avec leurs systèmes électroniques) votre ESTA et votre passeport. De ce fait, lorsque votre demande ESTA est approuvée, il n’est pas nécessaire de l’imprimer, car les douaniers la liront sur votre passeport.

Autorisation ESTA

Attention, l’autorisation ESTA a une durée de validité de 2 ans à partir du jour de sa réception. Si durant ces deux années, la validité du passeport arrive à sa date d’expiration, il faudra renouveler votre passeport et faire une nouvelle demande d’ESTA.

Des billets d’avion

Oui, il semble logique d’avoir des billets d’avion, mais pour les États-Unis, il est obligatoire de passer par une compagnie aérienne ou maritime reconnue par le pays. De plus, n’attendez pas d’être sur place pour prendre votre billet retour vers la France (ou votre pays d’origine). Si l’agent de sécurité observe, à votre arrivée, que vous ne possédez pas de billet retour, il risque de vous interdire l’accès aux territoire américain pensant que votre motif de voyage est d’immigrer illégalement sur le sol américain.

À noter : même en disposant de votre autorisation de voyage ESTA (et d’un billet aller-retour), les douanes américaines sont dans le droit de vous refuser l’accès. Un ESTA est une autorisation de voyage vers les États-Unis (par voies aériennes ou maritimes), mais n’est pas une autorisation d’entrée dans le pays.

… Ou par le visa ?

Un ESTA n’est pas un visa. Les deux documents sont bien distincts l’un de l’autre, car l’ESTA permet justement au voyageur d’être exempté d’un visa pour leur séjour temporaire. Il existe de nombreux types de visa : un visa pour le travail, pour les stages, pour étudier dans une université, pour ouvrir un business, etc. Une demande de visa est connue pour être plus chère et plus longue qu’une demande ESTA.

Les personnes concernées par l’obtention d’un visa sont celles ayant reçu :

Un ESTA refusé

Après avoir rempli le formulaire en ligne, la réponse à votre demande prendra 72 heures au maximum et vous pourrez obtenir 3 réponses différentes : la demande approuvée, la demande en instance ou la demande refusée. Pour le dernier cas, deux éléments peuvent en être la cause : les erreurs de copie dans les renseignements de votre identité ou le non-respect des critères d’obtention. Pour éviter les erreurs de copie, veillez à prendre votre temps et à disposer de votre passeport ou faire appel à un prestataire privé.

Si vous ne répondez pas aux critères d’obtention de la demande ESTA, il faudra vous diriger vers une demande de visa aux services consulaires de l’ambassade américaine (ou du consulat général). Une demande de carte verte (dit Green Card) est également envisageable si vous souhaitez devenir un résident permanent. Tout comme pour le visa, il faudra vous adresser à l’ambassade des USA.